Découverte Désert

Maroc… Un trekking dans un désert de roches et de cailloux, des oasis et des dunes, pour une parenthèse “sable” propice à la rêverie et à la méditation. Mais aussi la découverte de villages aux célèbres casbahs et de fossiles dont la région est riche, sans oublier l’atmosphère conviviale créée par les chameliers et leur caravane. Toutes les facettes du désert en un seul voyage !

Pour le plaisir des yeux, pour l’ambiance, pour plein de choses …

Le Sud marocain possède toute la palette des reliefs sahariens : hamadas (plateaux) immenses, mers de sable (ergs) grandioses, dunes majestueuses, massifs escarpés, oueds parsemés de tamaris et oasis verdoyantes aux senteurs de menthe.
Avec une équipe de Berbères (guide, cuisinier) et de Sahariens du cru (chameliers), la randonnée se déroule à un bon rythme, de crête en crête, de dune en dune, pendant que la caravane se faufile entre les reliefs pour rejoindre le point de campement, au milieu de nulle part, mais toujours caché au creux des plus belles dunes.
C’est là, après avoir admiré le coucher de soleil depuis les plus hautes crêtes, sans oublier auparavant de boire le thé – ah le thé, incontournable, obligatoire ! –, que nous nous sentons si bien, loin de tout. C’est là, sous les étoiles, dans le grand silence saharien, quand les regards se font éloquents et que les souvenirs de la journée affluent, que l’on absorbe alors pleinement la magie du désert.

Loin des circuits convenus, cet itinéraire inédit permet une découverte du désert sous ses aspects les plus variés et dans des endroits encore préservés et secrets… Ergs, regs, dunes, plateaux minéraux, paysages sauvages somptueux, lieux sacrés, gravures rupestres, mais aussi villages isolés, rencontre avec une population chaleureuse. Une immersion sur les traces des caravanes du désert, riche de culture et surprenant.

Le Grand Sud marocain, le désert comme on l’a rêvé, s’ouvre sur des plateaux infinis, des montagnes rocheuses et des dunes à perte de vue. Palmeraies, villages abandonnés, puits, caravane de chameaux, nuits sous les étoiles… une grande traversée d’erg en erg avec de belles journées de marche sur les crêtes des plus hautes dunes, qui s’achève par une balade dans la superbe vallée de l’Ounila, à la découverte des villages et casbahs.

La superbe vallée des Casbahs de Telouet à Aït Benhaddou, la crête de Foum Tiza qui se dresse au milieu d’un océan de dunes, les immensités désertiques et les palmeraies autour de la vallée du Draa. Puis les gorges profondes du Dadès et du Todra, les villages nichés au pied des falaises, la vallée des Roses. Explorer les grands espaces et les superbes paysages sahariens, c’est tout le Grand Sud sur un plateau ! Une très belle randonnée dans le désert du Maroc.

Véritable île de sable au milieu d’une vaste hamada caillouteuse, l’erg Chebbi émerveille : des dunes dorées sans cesse en mouvement jusqu’à 150 mètres de haut, la couleur changeante des sables, et le silence. En hiver, de novembre à mars, les dunes abritent le lac Dayet Sriji, qui attire des centaines de flamants roses.
La randonnée chamelière commence par l’erg de Merzouga. Au fil des jours, une succession de paysages contrastés et sans cesse renouvelés — immenses regs de pierres noires, oasis de palmiers dattiers, dunes de sable gigantesques, villages abandonnés et petites montagnes couvertes de sable ocre et rouge — nous emmènent jusque dans les dunes de l’erg Znaigui.
Le retour vers Ouarzazate se fait par la route qui traverse la vallée du Draa. La découverte des casbahs d’Aït Benhaddou et de Telouet, puis de la vallée de l’Ounila et ses superbes villages rouges accrochés à flanc de montagne, vient clore ce voyage.

D’abord une marche dans le djebel Sarhro, énorme massif présaharien d’origine volcanique, univers de roches sombres, de granit rouge, de jaillissements d’aiguilles, abritant de superbes villages au creux des vallées. Le Sarhro est véritablement un massif prédésertique, parfois appelé Hoggar marocain. Cependant, les oasis ne sont pas rares, avec des groupes de palmiers surmontant des vasques d’eau claire au détour d’une petite gorge de rochers sombres.
Puis un trekking dans le sud du Maroc : l’erg Chegaga, c’est déjà le monde saharien : caravanes de chameaux, puits, champs de dunes, oasis abandonnées. Une véritable île de sable au milieu d’une vaste hamada caillouteuse. Que d’émotions devant la hauteur de ses dunes, la couleur changeante de ses sables, et le silence des grands espaces !
Un voyage montagnes et déserts dont l’intérêt ne faiblit jamais.

Immense massif présaharien d’origine volcanique, le djebel Sarhro est parfois appelé “le Hoggar marocain”. Un univers de roches sombres, de granit rouge, de jaillissements d’aiguilles, abritant de magnifiques villages. De la fin de l’automne au début du printemps, sous l’effet de la lumière et la variété des couleurs de la roche, le massif atteint au sublime.
A quelques pas, au sud, la région de Tazzarine présente tous les visages du désert : du reg à l’erg, oasis, dunes, fossiles, palmeraies…
Ambiance de la caravane, authenticité des rencontres, paysages spectaculaires… toutes les facettes du désert !

En famille :

Une semaine au Maroc dans le désert, voilà une bonne idée ! Se balader à dos de chameau, apprendre à nouer un chèche, dormir sous la tente, faire un feu le soir, jouer dans les dunes ou aller à la découverte des gravures préhistoriques et des nombreux fossiles dont regorge le région… un rêve de voyage, pour les enfants et les parents. Une semaine de dépaysement total dans le désert marocain, entre dunes, palmeraies, villages sahariens et oasis perdues.

Une telle aventure, dans un désert vivant, est un enchantement pour les enfants : villages, rencontres, puits, voyage à dos de chameau, fossiles, soirée dans les dunes de Saredrar, camp saharien, galipettes et jeux dans le sable, gentillesse de l’équipe marocaine. La découverte d’un monde et d’une culture qui les marqueront pour longtemps. Une semaine de rêve pour toute la famille…